Reconstruction ou construction en bois

Qu’est-ce que c’est ?

Le bois d’œuvre est majoritairement destiné à une utilisation liée à la construction : construction (structure et agencement) ou à l’aménagement intérieur et extérieur des bâtiments (menuiserie et mobilier). Il est aussi destiné à d’autres utilisations plus confidentielles : lutherie, objet d’art, jeux, tonnellerie,… Pour quelles utilisations ? En adaptant l’essence de bois et sa mise en œuvre à l’utilisation pour laquelle il est destiné (prise en compte des conditions d’usage), le bois peut être employé sous de multiples formes et fonctions.

IFB64 - scierie de bois
Bois construction_Scierie Lapassade

Scierie Lapassade

D’où provient-il ?

De nos forêts entretenues et gérées par les propriétaires forestiers et les professionnels (gestionnaires, experts) de la filière. Le bois construction provient de la partie de l’arbre la plus qualitative (bois d’œuvre). Que ce soit du bois issu de feuillus ou de résineux, ils sont aptes à faire partie intégrante de vos projets de construction. Bien souvent, les possibilités qu’offrent les feuillus et les résineux dans la construction sont méconnues.

1

Comment ?

Le bois d’œuvre est transformé par les scieries (1ere étape de transformation du bois) ou par les unités de déroulage ou de tranchage. L’activité du Sciage élabore des produits et services destinés à la construction, la décoration, la manutention et l’emballage. Chaque essence de bois a des caractéristiques intrinsèques spécifiques qui déterminent leurs usages possibles. Les bois peuvent être caractérisés par leur classement d'aspect, leurs Classes d'emploi (durabilité et imprégnabilité), la sécurité incendie, le classement en structure. Au-delà de leurs caractéristiques propres, des techniques de seconde transformation permettent de les adapter aux différents besoins.

2

Pourquoi s'engager ?

Pour profiter de matériau durable, renouvelable, biodégradable et recyclable; stocker à long terme de CO2 (1 m³ de bois construction = 1 tonne de CO2 stockée); réduire son impact sur l'environnemental; faire des économies d'énergie grâce à l'inertie thermique; utiliser des matériaux légers et pratiques adaptés aux zones sismiques et aux agressions chimiques. Pour se protéger : certes, le bois brûle dans nos cheminées l’hiver, mais il offre une excellente tenue au feu (faible conductivité thermique, en cas d’incendie le bois conserve ses capacités de portance plus longtemps que le béton ou l’acier).

3

Au-delà des arguments écologiques

Utiliser le bois comme matériau de construction, c’est entrer dans une logique de construction sèche (mode de construction peu consommatrice d’eau), propre, précise et rapide. 

C’est aussi bénéficier d’un matériau de gros œuvre et de finition à la fois permettant des propositions architecturales libres s’intégrant dans tout type d’environnement : Traditionnelle pour les uns, l’architecture bois devient contemporaine, voire tendance pour les autres. Le bois se conjugue spontanément à d’autres matériaux tels que le verre, l’acier ou encore la pierre.

Profitez des coûts compétitifs en prenant en compte ce matériau dès la conception des projets et des coûts globaux sur le long terme mieux maîtrisés.

LES ENJEUX

L’activité bois construction représente plus de 50% des emplois de la filière forêt bois en Pyrénées-Atlantiques.

L’activité bois construction représente plus de 50% des emplois de la filière forêt bois en Pyrénées-Atlantiques.

L’activité bâtiment compte à elle seule 1139 établissements, soit 58% des entreprises de la filière Forêt Bois pour 41% de la masse salariale. 303 Architectes sont présents en Pyrénées-Atlantiques pour accompagner les maitres d’ouvrage dans la conception et la réalisation de l’aménagement du territoire.

En 2015, 58 600m3 (88% feuillus, 12% résineux) de bois récoltés en Pyrénées-Atlantiques sont destinés à des utilisations bois d’œuvre après transformation. Une partie de ces bois est exportée. Production totale de sciages en 2015 est de 24 700 m3 : 5 000 m3 de Sciages feuillus ; 8 200 m3 de Sciage Résineux ; 11 500 m3 de Merrains, traverses et bois tropicaux (importation).

Utiliser les bois locaux : www.comptoirdesboislocaux.fr

La production totale de sciages en 2015 est de 24 700 m3.

Production de sciages 2015 en pourcentages.

Le comptoir des bois locaux

 

DECOUVRIR